Le Binnenhof, un palais historique et politique à La Haye
©Margaux Dubrulle

Le Binnenhof, un palais historique et politique à La Haye

Une semaine aux Pays Bas (2/4) | La Haye est un des centres politiques et administratifs des Pays-Bas. Cité royale, elle accueille en son sein la résidence du roi, ou encore son bureau. Vous les croiserez sûrement au cours d'une visite, tout comme le Binnenhof, ce palais aux nombreuses fonctions politiques bordé d'un lac propice à la promenade.

Deuxième escale, elle sera de nature haguenoise. Après Rotterdam, notre balade se poursuit à La Haye. Les rues sont un très bon guide. Elles vous mèneront sans encombre au cœur de leur ville. Là, entre deux groupes de touristes, un pont floral aux drapeaux de comtés s’offre à nous pour observer un lac paisible. Sur la droite, un ensemble de bâtiments qui doit faire son âge recrache à grands flots des dizaines de visiteurs, sans interruption. Le monde attirant le monde, la curiosité ne tarde pas à faire surface. C’est que cette cour, que l’on ne peut encore voir, promet d’être intéressante.

La statue du roi Willem II, à côté du Binnenhof ©Margaux Dubrulle

Ne pas oublier de saluer la solennelle silhouette du roi Willem II (en français Guillaume II, qui a régné de 1840 à 1849) avant de vous engouffrer, à votre tour, dans ce mystérieux bâtiment. Bien que la cour que vous découvrez s’apparente grandement à une partie de Poudlard, pas de sorcier à lunettes à l’horizon. Non, vous avez plus de chance de croiser ici le Premier ministre néerlandais. Vous voici dans ce qu’on appelle le Binnenhof, ou l’un des principaux centres politiques des Pays-Bas. Les bâtiments d’époques différentes qui entourent cette cour renferment parmi d’autres les deux chambres du Parlement, le Conseil des ministres, et le bureau du Premier ministre.

Avant d’y croiser ministres et parlementaires, cette bâtisse en a vécu des histoires. Sa construction aurait en effet débuté au XIIIe siècle par un comte de Hollande nommé Florent IV. Elle aurait ensuite été agrandie par ses descendants, ajoutant au fil des siècles une salle, une aile… C’est ainsi que les États généraux s’y seraient réunis, entre les XVe et XVIIIe siècles. Son importance est telle que le gouvernement a veillé à sa préservation et à sa rénovation.

La cour intérieure du Binnenhof ©Margaux Dubrulle

La curiosité est une guide précieuse, n’est-ce pas ? Elle portera votre regard sur les différentes façades de la cour, qui ressembleraient à un château. Une sculpture bien ornée attirera même peut-être votre regard, prenant de votre temps pour vous offrir ses moindres détails. Regardez bien : le roi Guillaume II y est représenté (celui que vous avez croisé devant le palais). Après avoir levé les yeux et traversé la cour de part en part, vous ressortez de l’autre côté. Sur la gauche se présente un autre bâtiment, très différent du précédent. Aux sombres murs du Binnenhof succèdent le blanc du Mauritshuis. Après avoir été la résidence d’un prince (devinez son nom), le Mauritshuis a été transformé en musée d’art, encore en fonction aujourd’hui. Si le temps ne presse pas, alors vous aurez l’occasion d’observer des chefs-d’œuvre de certains maîtres flamands, telles les perles de Vermeer, Bruegel ou Rubens.

Afin de terminer ce petit tour, pourquoi ne tournez-vous pas à gauche en sortant du musée, et faire le tour du lac de tout à l’heure ? Là, remontez le Hofvijver, à l’abri de quelques arbres qui procurent de l’ombre à la promenade, et au simple son des jets d’eau qui paraît couvrir tous les autres. Cette petite balade garantit un moment de sérénité dans ce centre dynamique des Pays-Bas.

Margaux Dubrulle 

Margaux Dubrulle

Étudiante en Histoire engagée sur la voie du journalisme, et curieuse à plein temps armée d'un stylo. Si tout est source d'inspiration, j'écris passionnément à propos de cinéma.

Un avis ? Exprimez-vous !