Le Bloemenmarkt d’Amsterdam, un marché aux fleurs au bord de l’eau
©Margaux Dubrulle

Le Bloemenmarkt d’Amsterdam, un marché aux fleurs au bord de l’eau

Une semaine aux Pays Bas (4/4) | Pour une dernière destination néerlandaise, direction la capitale : Amsterdam. Après s'être extirpé de la gare centrale, un large choix s'offre à vous. Parmi eux, c'est au marché aux fleurs que nous nous rendrons.

Amsterdam est charmante. À tel point qu’il n’est pas besoin de la louer pour que des millions de touristes foulent son sol chaque année. Le fameux Quartier rouge et les coffee shop ne sont pas les seules attractions de la capitale des Pays-Bas. Dès la sortie de la gare (centrale), la ville nous apparaît vaste, ouverte. Aucun bâtiment à proximité ne donne cette impression d’être enfermé. Au contraire, la liberté s’offre à nous de partir vers n’importe quelle direction. Un plan est tout de même utile si l’envie n’est pas de se perdre.

Plusieurs choix s’offrent alors à nous. De nombreux musées attendent leurs visiteurs, comme celui de la maison d’Anne Frank ou encore le musée Van Gogh. Amsterdam offre également la possibilité de déambuler dans ses rues et de voir ce qu’elles ont à offrir, au fil de guides peu commodes : les canaux ! Les principaux s’étendent en arc de cercle autour du centre-ville et de la place du Dam (pour la trouver c’est facile : tout droit au sortir de la gare centrale !). Les suivre permet d’occuper plusieurs heures et de croiser des sites incontournables, entre deux ponts que l’on voit sur des photos Instagram et les façades typiques d’Amsterdam.

Un marché aux fleurs

Si vous recherchez l’incontournable, alors votre parcours devra immanquablement passer par le Bloemenmarkt, ou « Marché aux fleurs ». Il se situe aux abords du Singel, canal qui rejoint l’Amstel (un des canaux principaux, qui a accordé son nom à la ville). Là, une quinzaine de stands se succèdent sur des petites barques fixées à la berge, surmontées de serres. La réputation de ce marché n’est plus à faire, mais il faut avouer qu’il s’adapte aux touristes. Certes, les fleurs y apparaissent en profusion. Roses, jacinthes, tulipes, jonquilles, pivoines, perce-neiges, orchidées, géraniums, cactus, en graines, en bulbes, coupées… Toutes attendent preneur, patientant dans de grands bacs blancs qui débordent sur le trottoir. Bref, votre envie florale ne peut qu’être satisfaite.

Mais les vendeurs approvisionnent leurs stands de nombreux souvenirs et autres babioles dont la production est localisée en Asie. D’ailleurs, les fleurs que vous pouvez y trouver ne sont, elles non plus, pas toutes produites aux Pays-Bas. Outre les couleurs et les senteurs agréables que l’on y trouve toute l’année, le Bloemenmarkt se transforme davantage en attraction touristique qu’en site typique amstellodamois. La municipalité a d’ailleurs limité la vente de souvenirs dans ce marché, essayant de préserver un certain charme. Attention tout de même, malgré la tentation, photographier ce marché est interdit. 

Une "tulipomania"

Le marché aux fleurs d’Amsterdam est une tradition de longue date. L’attrait des Néerlandais pour les fleurs remonte au XVIe siècle. Un botaniste flamand du nom de Charles de L’Écluse a introduit la tulipe (et la pomme de terre) en Europe, et planta des bulbes aux Pays-Bas. Cette fleur ravit la curiosité des Européens, jusqu’à développer une « tulipomania » dans les années 1630. Louis XIV en fit même la fleur de sa cour. La passion des fleurs se développa aux Pays-Bas, et les premiers marchés se créèrent. Au XIXe siècle, ce sont des marchands de fleurs qui, à certaines périodes de l’année, venaient vendre leurs productions dans la capitale. Le moyen le plus simple d’y arriver étant le bateau, ces marchés étaient au départ flottants, les étals accostés sur les berges des canaux. Le premier marché permanent s’établit en 1863. Vingt-et-un an plus tard, il s’établit à l’endroit où nous pouvons le voir encore aujourd’hui.

Alors oui, le Bloemenmarkt est un incontournable d’Amsterdam. Il ravira vos yeux et votre odorat. Mais il ne faut pas oublier qu’il existe également des fleuristes, qui sauront vous conseiller, et vous renseigner sur l’origine des fleurs. Pour un spectacle bluffant, direction les champs de fleurs ! Au printemps, des rangées de milliers de fleurs offrent un vaste paysage coloré dans la campagne néerlandaise. Mais avant, profitez bien d’Amsterdam, qui reste une destination qui vous laissera de nombreux souvenirs agréables.

Margaux Dubrulle

Margaux Dubrulle

Étudiante en Histoire engagée sur la voie du journalisme, et curieuse à plein temps armée d'un stylo. Si tout est source d'inspiration, j'écris passionnément à propos de cinéma.

Cet article a 1 commentaire

Un avis ? Exprimez-vous !